Il faut bien passer par là pour que vous puissiez vous faire une petite idée du dur labeur qui m'attend cette première année au jardin, à savoir : sauver ce qui peut l'être et limiter les dégâts au maximum !

- Troll n°1 : l'aîné, de sexe masculin, 6 ans; appelé plus communément DESTRUCTOR : tout ballon dans les environs d'un mètre du pied du troll n°1 file invariablement, voir est aimanté par la moindre plante fragile du jardin, le moindre pot en terre, la moindre déco en verre (des lanternes choupinettes comme tout !) ou la tête d'un autre troll de jardin. J'ai toujours droit à "j'ai pas fait exprès", lancé sur un ton larmoyant mais avec des petits yeux narquois qui guettent ma réaction...j'vous jure...des fois moi aussi j'ai bien envie de shooter dans quelque chose...moins rembourré qu'un ballon, mais tout aussi rond !!! (mais je me contiens, hmmm...plus pour longtemps!). Le troll DESTRUCTOR n'a plus un pantalon de potable (les trous aux genoux pourraient laisser croire qu'il s'est fait attaqué par un ours), ni une paire de chaussures en état laissant apparaître des chaussettes elles aussi trouées (il va s'en dire, l'un ne va pas sans l'autre CQFD !)
Le troll DESTRUCTOR ne changera pas d'attitude, jusqu'à 14-15 ans où là il fera la triste découverte que les trolls de sexes opposés trouvent vraiment relous de se prendre un ballon entre les 2 yeux par un troll ravi aux pantalons mités. Désillusion total et 1er râteau !

- Troll n°2 : le second, de sexe masculin itou, 4 ans; appelé la RALOUILLE : un rien l'agace, faut pas lui parler quand il est mal luné où vous allez bientôt le regretter !! Très souvent en train de ronchonner pour un oui ou pour un non (surtout pour un non...), le troll RALOUILLE peut être apprivoisé, il faut juste savoir le caresser dans le sens du poil.
Quand il est bien luné, le troll RALOUILLE est vraiment serviable (passe le balai sur la terrasse, vous aide à désherber) voire trop serviable (labourage du potager à la petite griffe, création de trous à la petite pelle dans le gazon, utilisation du sécateur dans le dos de sa mère pour vérifier juste "si ça coupe vraiment"). J'vous jure, j'suis vraiment pas aidée !!

- Troll n°3 : la dernière, de sexe féminin, 18 mois; appelé BOUFTOUTIVORE : tout ce qui passe à porter de main dans le jardin doit forcément être bon pour la bouche. On se moque de la couleur, de la texture, voire du goût : tout y passe :les cailloux, le sable, les pissenlits, les bouts de bois : ce troll a dû être fait à l'arrache, exit les papilles gustatives...c'est pas possible autrement !
On sait facilement si BOUFTOUTIVORE a joué au jardin : lèvres ensablées, joues brunes avec quelques taches noires de-ci delà indiquant quelques tiges de pissenlits suçotées...bonjour l'eau du bain quand le troll a fini d'être décrassé !!
BOUFTOUTIVORE a aussi une grande passion pour les tiges bien lisses : tout ce qui ressemble à une fleur ou une feuille doit être arraché immédiatement pour ne laisser que des bâtons bien droits dépourvus de tout artifice floral. Si vous souhaitez voir la moindre floraison dans mon jardin il faudra vous levez tôt (ou consulter un catalogue) !

Voilà ma petite famille de trolls à moi. Je m'arrache les cheveux avec eux, mais pour rien au monde je ne les chasserez de mon jardin...ils l'animent tant !