Et oui, pour changer, je vous le donne en le mile, il pleut !


ahh, ça...les arbres sont d'un vert tendre ici...je vous dis que ça ! Surtout les bouleaux qui se parent d'une robe couleur vert anis, c'est tendre et frais : tous les matins quand j'ouvre mes volets, c'est le coup de fouet de la journée !


Quoi de neuf au jardin sinon ?

Rien de bien mirobolant : mon homme vient de terminer (presque !) la terrasse. Il faudra peindre la dalle béton existante dans le même ton que les dalles mais bon..ça devrait le faire ! On ne pouvait pas se permettre de mettre bien plus d'argent là-dedans, d'autant que nous sommes que locataires ! Et puis le jour où l'on déménage on pourra récupérer les dalles pour s'en servir ailleurs (ou les revendre !).


Quand à moi, j'ai fini mon petit espace cocoon : une petite terrasse en opus que je vais végétaliser petit à petit au gré de mes envies. Pour le moment on trouve autour une viorne boule de neige, des heuchères, hostas et saxifrages, un hortensia qui végète et doit lutter contre les limaces, un acer palmatum pourpre (de cultivar inconnu !) et une lavande ultra moche que je risque de ratiboiser juste après avoir tenter des boutures.


L'acer palmatum est vraiment un petit arbre dont je raffole. Adulte, il peut mesurer entre 1 à 2 m de haut et jusqu'à 3 m de large. Il aime les terrains légèrement acide et réclame une situation au soleil ou à la mi-ombre. Ces petites feuilles palmées donne à l'arbre un aspect léger que j'adore. C'est aspect est d'autant plus marqué avec l'érable du japon 'dissectum' qui lui a des feuilles ressemblant plus à de la dentelle fine et donne à l'arbre un air vaporeux et fragile.

acer2

Mon acer est pourpre et vire au rouge dès les premiers froids de l'automne. Pour le moment, sous la pluie, ses feuilles délicates font triste mine ! Je pense associer quelques plantes au feuillage vert anis pour le mettre en valeur...et peut être que dans quelques temps je lui donnerai comme petit frère l'acer palmatum aureum.


J'attends maintenant patiemment que les journées ensoleillées s'installent définitivement pour voir toutes ces plantes grandir et s'épanouir. A quoi mon petit jardin va-t-il ressembler cet été ? A un joli tableau plein de couleurs harmonieuses ou à une horreur sans nom où les fautes de goût seraient à l'honneur ???!! Il faudra alors fermer les yeux pendant toute une saison !! Mais l'avantage des plantes est que l'on pourra les déplacer dès cet automne : tout n'est donc pas perdu !